fbpx

Minimalisme : qu’est-ce que c’est ?

On me pose souvent la question « Alors, qu’est-ce que le minimalisme exactement ? »

Les personnes que je viens de rencontrer et même celles que je connais depuis longtemps me la pose.

Ils ont certainement vu le documentaire Netflix sur les minimalistes, une émission sur Marie Kondo ou bien lu le livre la sobriété heureuse de Pierre Rabbhi.

Ils ne comprennent pas forcément la différence entre la simplicité volontaire, sobriété et le mode de vie minimaliste.

Pour leur expliquer, je réponds généralement d’une manière simple et courte :

Vivre minimaliste consiste à posséder moins

Le minimalisme est de vivre volontairement avec seulement les choses dont j’ai vraiment besoin.

C’est-à-dire les choses qui vont dans le sens de mes objectifs de vie.

Je supprime la distraction de mes possessions en excès pour me focaliser sur les choses qui comptent le plus.

Voilà ma réponse courte est précise.

Mais je désire souvent répondre plus en détail.

Et quand les gens veulent en savoir plus sur les éléments d’une vie simple, voici ce que je leur dis :

Le minimalisme : c’est l’intentionnalité !

Il est marqué par la clarté, le but et l’intentionnalité.

À la base, être minimaliste signifie promouvoir intentionnellement les choses que nous apprécions le plus et supprimer tout ce qui nous en distrait.

C’est une vie qui nous impose l’intentionnalité.

En conséquence, cela oblige à des améliorations dans presque tous les aspects de votre vie.

L’intentionnalité semble différente pour tout le monde, car il n’y a pas deux individus identiques.

Elle nécessite que chacun de nous plonge plus profondément en soi pour définir ses valeurs et définir ses passions.


Le minimalisme : c’est se libérer de la passion de posséder

La société moderne vous berce dans le mensonge que l’accumulation de biens matériels permet une vie bonne.

Elle vous fait croire que PLUS C’EST MIEUX.

Elle vous fait croire que le bonheur peut être acheté à Carrefour, Ikea ou Zara.

Mais tous ses défenseurs ont tort.

Devenir minimaliste libère de la passion insatiable de posséder.

Les minimalistes quittent le tapis roulant du consumériste et osent chercher le bonheur ailleurs.

Ce sont des rebelles des temps modernes, des femmes et des hommes qui osent faire une expérience de la vie, des aventuriers de la joie.

Ils valorisent plus les relations, les expériences et le soin de leur âme.

Le minimalisme nous permet de voir ce que nous avons déjà et nous rappelle d’être reconnaissant.

De ce fait, il nous créé une vie abondante.

Le minimalisme : c’est se libérer de l’hystérie moderne

Notre monde tourne à une cadence effrénée.

Nous sommes trop pressés, trop brusqués et trop stressés.

Nous travaillons de longues heures à la sueur du front pour payer les factures, mais nous nous endettons chaque jour davantage.

Nous nous précipitons d’une activité à une autre et même en faisant plusieurs activités simultanément, nous avons l’impression de ne jamais rien faire.

Nous restons en relation constante avec les autres via nos téléphones portables, mais les véritables relations qui changent la vie nous échappent.

Le minimalisme vous aider ralentir votre vie et vous libérer de l’hystérie moderne qui nous pousse à bout.

Il vous offre la liberté de dire non, de vous désengager, de ne garder que l’essentiel.

Il vise à supprimer le superflu et à garder le significatif.

Il valorise les efforts intentionnels qui ajoutent de la valeur à la vie.

Le minimalisme : c’est se libérer de l’hypocrisie

Bien que personne ne le choisisse intentionnellement, la plupart des gens vivent dans l’hypocrisie.

Ils se comportent différemment en fonction du cercle social : famille, collègues, amis.  

Leur mode de vie les pousse à dépeindre une image extérieure en fonction de leur situation.

Ils se font « avoir » par la dernière campagne de publicité, ils se sentent obligés de répondre aux exigences de leur employeur.

D’un autre côté, une vie simple est unie et cohérente.

Elle vous permet de rester la même personne quelle que soit la situation.

Vous êtes la même personne le vendredi soir, le dimanche matin… et même le lundi matin.

La vie simple est fluide, fiable et non fluctuante.

Elle vous rend honnête et transparent.

Le minimalisme : c’est contre-culturel

Nous vivons dans un monde qui idolâtre les célébrités.

Ils sont photographiés pour des magazines, interviewés à la radio et en enregistrés pour la TV.

Leur vie est considérée comme la référence et est enviée par beaucoup.

Les gens qui vivent une vie simple ne sont pas valorisés par les médias de la même manière.

Ils ne correspondent pas à la culture consumériste qui est promue par les entreprises et les politiques.  

Pourtant, ils vivent une vie attrayante et inspirante.

Alors que la plupart des gens recherchent le succès, le prestige et la renommée, le minimalisme nous invite à l’humilité, la douceur et le calme.

Il nous invite à ralentir, à consommer moins, mais à en profiter davantage.

Et lorsque nous rencontrons une personne qui a simplifié sa vie, nous reconnaissons souvent que nous avons poursuivi des mauvais buts, des chimères, des illusions.

Le minimalisme : ce n’est pas externe mais interne.

Dans un article précédent, je présente 12 conseils pour aider quiconque à désencombrer sa maison et sa vie.

Les conseils énoncés dans cet article ont aidé des centaines de personnes à retrouver leur liberté en supprimant une grande partie de l’encombrement physique dans leurs maisons.

L’article se concentre presque exclusivement sur les composants extérieurs de la vie.

Et bien qu’il aide les gens à se libérer de l’encombrement extérieur, il n’aide pas à franchir la prochaine étape :

  • Aider les gens à trouver la liberté et l’unité dans leur cœur et leur âme.

J’ai appris que l’adoption du style de vie minimaliste est toujours une question de cœur.

Une fois le bordel extérieur éliminé, nous créons l’espace pour résoudre les problèmes les plus profonds qui ont un impact sur nos relations et notre vie.

Si vous souhaitez désencombrer 5 x plus vite, n’hésitez pas à télécharger ma check-list de désencombrement gratuite, c’est une manière facile et rapide de commencer, en plus vous êtes guidé :

Le minimalisme : c’est complétement réalisable !

Devenir minimaliste est tout à fait réalisable.

De nombreuses personnes en sont la preuve vivante.

Au début, ce sont des personnes normales, accumulant autant des choses que leurs revenus et leurs cartes de crédit le permettent.

Ensuite, ils découvrent le minimalisme.

Souvent, ils adoptent totalement le mode de vie minimaliste et ne reviennent jamais à leur vie d’avant. 

Ils sont la preuve vivante que la vie simple est complètement réalisable (et unique) pour quiconque la recherche.

En règle générale, je trouve que ceux qui sont intéressés pour en savoir plus et prennent le temps de poser des questions subsidiaires sont attirés par les principes minimalistes.

Après tout, il offre presque tout ce que notre cœur a toujours demandé.

Si cette perspective est complètement étrangère et que vous avez besoin de plus d’informations sur la façon de devenir minimaliste, vous pouvez trouver une liste de mes publications les plus populaires ici.

Foire aux questions générale sur le minimalisme

Le minimalisme va-t-il me rendre automatiquement satisfait ?

Bien que ce soit un bon début, ce n’est pas un remède instantané.

C’est une voie, pas le but final.

Devenir minimaliste vous donnera plus de temps et libérera plus d’argent que jamais.

Mais il faut se concentrer chaque jour sur la gratitude pour percevoir les résultats.

C’est ce voyage intentionnel d’amélioration de soi et le fait d’apprécier ce que l’on a déjà qui nous apportera la pleine satisfaction.

Qu’est-ce qu’un style de vie minimaliste ?

Cela signifie vivre avec des choses dont vous avez vraiment besoin.

Cela signifie supprimer tout ce qui nous distrait de vivre libre et avec intentionnalité. 

La vie minimaliste est-elle ennuyeuse ?

Le mode de vie minimaliste est l’opposé de l’ennui.

Il supprime les activités banales qui vous empêchent de passer du temps avec nos proches.

Une fois que vous serez débarrassé de l’inutile, vous pourrez décider de ce qui définira nos vies.

Certains parcourent le monde à plein temps.

D’autres se retrouvent plus impliqués que jamais dans la vie de leur famille.

Devenir minimaliste va vous libérer.

Vous vivrez une vie plus épanouissante que jamais, vers vos plus grand buts et objectifs.  

Est-ce que cela signifie « ne plus être sentimental » ?

N’oubliez pas que moins n’est pas la même chose que « aucun ».

Il n’y a pas de règles spécifiques à la vie simple et personne n’est tenu de se débarrasser des choses qui apportent de la valeur à leur vie.

La plupart des minimalistes gardent les objets sentimentaux qui comptent, ils en gardent juste moins que d’autres.

Mieux encore, au lieu de stocker ses objets dans un tiroir ou un garage, ils les mettent en valeur dans leur maison.

Pour plus de raisons pour lesquelles vous devriez passer à la vie minimaliste, regardez ces statistiques :

Pour commencer à rendre votre maison sans encombrement, je vous recommande ma check list pour aller plus vite et gagner du temps :


[1] https://www.europe1.fr/economie/les-chiffres-du-gaspillage-textile-2738608

[2] https://www.planetoscope.com/comptes-publics/1739-cout-global-du-gaspillage-en-france.html

[3] https://www.bfmtv.com/economie/1-francais-sur-2-epargne-moins-de-50-euros-par-mois-1792703.html

Adresse e-mail non valide

Jean-Baptiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page