fbpx

Tiny House VS Van Life – Quel Mode de Vie Préférez-Vous ?

Le mode de vie nomade attire chaque année de nouvelles personnes en recherche de liberté et d’un mode de vie alternatif. Depuis les années 1970 et avec la mode des voyages en camion et des fameux combis Volkswagen, la vie en van aménagé, ou “vanlife” a la part belle.

Van Life
La vie alternative en Van

Mais depuis quelques années, une nouvelle forme d’habitats itinérants a fait son apparition avec la tiny house ou micromaison. Sur les réseaux sociaux comme Instragram par exemple, les comptes présentant ce mode de vie fleurissent. Leurs photos, toutes plus belles les unes que les autres ne donnent qu’une envie : se lancer et faire l’acquisition d’un petit habitat mobile ! Si les vans sont relativement peu coûteux et permettent d’aller n’importe où, les “tinies” offrent quant à elles un réel confort de vie et sont en passe de devenir un vrai mouvement architectural et social.

Intérieur Lumineux Tiny House
La vie alternative en Tiny House

Alors vivre en Tiny ou vivre en Van ?

C’est parti pour le match Tiny House Vs Van Life grâce à une comparaison. Nous passons en revue avec vous les pour et les contre de chacun.

La mobilité

Quand on pense “vanlife”, on pense immédiatement à la liberté et à la mobilité qu’apporte un tel mode de vie. Avoir un van, c’est pouvoir aller où on veut, quand on veut. On peut aller à la vitesse que l’on veut (dans les limites autorisées bien sûr !) et se garer à peu près n’importe où, sans contrainte. Sa relative petite taille lui permet de passer partout. “Sky is the limit” ! Pour peu que l’on ait un camion rehaussé ou 4×4, il est alors possible de faire du “off-road” et d’emprunter de petits chemins caillouteux à l’autre bout de la planète. 

Les tinies sont quant à elles de deux sortes : certaines sont fixes, mais la majorité sont construites sur des remorques et sont donc mobiles. Cette mobilité doit néanmoins faire face à un certain nombre de contraintes :

  • Il faudra un véhicule assez puissant pour pouvoir la tracter et un permis de conduire spécial si le tout dépasse un certain poids ;
  • Les déplacements sont lents pour ne pas entamer la solidité de la structure durant le trajet ;
  • Hauteur des ponts, restrictions de poids, mieux vaut préparer votre itinéraire à l’avance !

Quant à l’endroit où vous allez “stationner” votre tiny, là encore, ce n’est pas si simple. À cause de son poids, vous devrez bien étudier le terrain sur lequel vous vous installerez et aurez sans doute à prévoir des aménagement spécifiques (vérins et cales pour mettre la tiny droite et la rééquilibrer dans le temps). La loi ne vous autorise pas à vous poser n’importe où. Vous devrez donc disposer d’autorisations et serez en théorie limité à une période de “stationnement” de trois mois maximum au même endroit. 

Bref, même si la tiny est une maison sur roue qui peut être bougée de temps en temps, le but n’est pas de voyager avec, mais de pouvoir la déplacer ponctuellement. Et il y a fort à parier que vous n’irez pas à l’autre bout du monde en tiny ! 

AVANTAGE : le van

Comparaison Van Life Tiny House
Avantage Vanlife !

L’espace à vivre, l’habitabilité, le confort

L’espace à vivre, l’habitabilité, le confort

Si les vans sont les rois de la route, on ne peut pas dire qu’ils soient les rois des mètres carrés ! Avec une superficie allant de 6 à 10 m² environ, il faut vite faire des choix quant à l’aménagement intérieur. Ainsi, selon les modèles de van :

  • Il faut replier le lit dans la journée et le déplier le soir ;
  • On ne peut pas se tenir debout dans les modèles les plus petits ;
  • La plupart ne sont pas équipés de douche (elle se fait à l’extérieur) ni de toilettes ;
  • La cuisine va du simple campingaz + bidon d’eau à un petit meuble équipé et quelques placards ;
  • Un bon nombre ne sont pas équipés de frigo. Ils disposent souvent au mieux d’une glacière branchée sur allume-cigare ;
  • La lessive se fait à la main ou dans les laveries automatiques.

Généralement, tout prend plus de temps dans un van car comme l’espace est petit, il faut souvent déplacer, déranger et reranger les choses plusieurs fois dans la journée (faire le lit, faire la vaisselle, etc.).

A l’inverse, les Tinies sont équipées de tout le confort d’une “vraie” maison : une pièce principale dans laquelle on peut mettre un canapé et un petit bureau ou une table à manger, une ou deux chambre pourvues de lits fixes, une cuisine équipée (plaques, four, frigo), une salle de bain avec une douche (voire une petite baignoire sabot) et des toilettes sèches ou chimiques. Elles disposent généralement d’une à deux mezzanines. Leur surface habitable va globalement de 15 à 25 m² ce qui laisse la place pour de nombreux rangements. Enfin, avec son petit côté “chalet en bois”, la tiny a un côté cosy et esthétique indéniable.

AVANTAGE : la tiny

Comparaison Van Life Tiny House
Avantage Tiny House

Conclusion : Tiny House Vs Van Life ?

En conclusion, même si les différences sont nombreuses, il y a également des similarités. En effet, vivre en van ou en tiny, c’est faire le choix d’un mode de vie alternatif. C’est être amoureux des petits espaces, de la liberté, de l’aventure, des rencontres atypiques. C’est aussi vouloir consommer moins mais mieux dans une optique de minimalisme, de simplicité volontaire, et d’autosuffisance. C’est enfin faire attention à son impact environnemental et opter pour un mode de vie plus frugal.

Il y aurait encore beaucoup à dire sur le sujet, comme par exemple la question du prix (prix d’achat, coût de l’entretien, prix à la revente), la question de l’autonomie ou encore de l’impact écologique. Mais cela vous donne déjà une première idée des grandes différences de ces deux modes de vie.

Les questions à vous poser si vous hésitez entre les deux :

  • Préférez-vous être nomade au quotidien ou vous installer dans de beaux endroits et vous déplacer très ponctuellement ?
  • Quel type de confort souhaitez-vous avoir dans votre vie de tous les jours ?
  • Quel est votre budget ?

Et avant de vous lancer dans votre projet, n’hésitez à vous renseigner sur les forums, les groupes Facebook, à consulter des livres sur le sujet, ou à louer un van et/ou une tiny pour vous rendre compte de la vie à bord afin de vous faire votre propre idée !

A bientôt,

Camille.

Adresse e-mail non valide

Jean-Baptiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page