fbpx

Missive NovaHuma #7 : Guide Pratique : Comment vivre des “Créneaux de Super-Bonheur” ?

Bonjour, 

Le beau temps s’installe. La température grimpe. La déconfinement approche.

Ça me met de bonne humeur.

J’espère que vous aussi !

Sans perdre de temps, voici le programme de la semaine :

  • Guide Pratique : Comment vivre des Créneaux de Super-Bonheur ? (CSB)
  • Les bons plans NovaHuma de la semaine : Tyrannie de la vitesse, Se libérer de la peur de la mort et les Mégalithes du Futur 
  • La citation de la semaine : Marc Aurèle pour relativiser sa mort 
  • L’exercice de la semaine : X leçons de vie à X ans (je vous invite à faire l’exercice en même temps que moi !! 

C’est parti ! 

Guide pratique : comment vivre des Créneaux de Super-Bonheur ? (CSB) 

**Comment faire pour vivre heureux ?**

Sacré question…

…où tout le monde a son morceau de réponse.

J’ai souvent tenté de découvrir comment être heureux. 

J’ai lu des tas de bouquins de développement personnel, des écrits mystiques, des réflexions de philosophes et des grands romans. 

Et vous vous en doutez bien, il n’y a pas de recette miracle.

De plus, j’ai trouvé les soi-disant feuilles de route vers le bonheur abstraites. 

Ce que j’ai retenu, c’est qu’atteindre un état de bonheur constant est utopique. 

Il y a toujours des tracas quotidiens, des émotions perturbatrices, des problèmes inattendus qui viennent brouiller ce flux de bonheur. 

Par contre, il est possible selon moi de vivre des Créneaux de Super-Bonheur (CSB). 

Vous savez…

C’est ce genre de moment où nous nous entendons dire : 

“ À cette minute précise, je pourrais mourir sans regret tellement je me sens bien”.

Ce sont des moments de bonheur ultime, de grande sérénité, de plénitude intérieure.

Et je trouve ces capsules temporelles merveilleuses à vivre. 

Pour moi, ce sont des moments qui n’ont rien à voir avec un moment de plaisir bref et intense. Ils sont bien plus beaux et profonds. 

Et même si je ne renie pas une bonne blanquette en sauce (#plaisir), je préfère ressentir ces Créneaux de Super-Bonheur. 

Donc je me suis posé une question : 

Et si un des chemins vers le bonheur était de vivre le plus régulièrement possible ce genre de CBS pour Créneau de Super-Bonheur ? 

Imaginons que vous vivez ce type de moment 1 x par an. 

Alors pourquoi ne pas essayer de vivre cela 2, 3 ou 4 fois par an ? 

“Top JB… 

…mais comment fait-on ?” 

Pour moi, il faut tenter de déterminer les points communs de ses CSP.

C’est ce que j’ai fait.

Comme une enquêteur, j’ai traqué chaque détail de mes CSB. 

Quel était mon état d’esprit ?

Quel était l’état de mon corps ?

Dans quel environnement s’est il produit ? 

Etais-je seul ou en groupe ? 

Et voici ce que j’ai découvert.

Pour générer un CSB, j’ai besoin des 4 ingrédients suivants : 

  1. Un état d’esprit de lâcher prise. Je me sens totalement dans le présent. J’ai oublié mes tracas quotidiens. 
  2. Je ne ressens pas de souffrance dans mon corps. 
  3. Je suis dans la nature devant une chose qui m’émerveille
  4. C’est souvent un moment de silence partagé. C’est-à -dire que c’est un moment de silence complet… MAIS je ne suis pas seul. Je suis avec des personnes que j’apprécie. Et  nous admirons tous en même temps cette “chose qui nous émerveille” (Ex : couché de soleil, paysage grandiose). 

Et vous ? 

Vivez-vous aussi ce que j’ai appelé des Créneaux de Super-Bonheur…

…ces moments où vous vous dites intérieurement “À cette minute précise, je pourrais mourir sans regret tellement je me sens bien” ? 

Si oui, avez vous identifié les mêmes caractéristiques que moi ? 

Si vous le souhaitez, répondez à ce message directement.

Vous savez, j’ai parfois l’impression d’être fou avec mes concepts étranges…

…donc si vous aussi avez eu l’impression de vivre des “CSB”, dites le moi 🙂 

—– 

Les bons plans NovaHuma de la semaine 

La Tyrannie de la Vitesse sur Scienceshumaines.com

Nos sociétés ont accéléré la cadence. Accélération technique, accélération des rythmes de vie, accélération des changements sociaux. Comment en sommes-nous arrivés là ? Cet article répond à la question et est fort éclairant. 

Se libérer de la peur de la mort par Marc Aurèle sur Les-Philosophes.fr 

Cet article est un résumé de Pensées pour Moi-même de Marc Aurèle. Cela regroupe tous les moments forts du livre à propos de la manière dont l’empereur philosophe apprivoise la mort. Le but de Marc Aurèle n’est pas de nous attrister, mais de nous rendre serein en affrontant et pensant la mort, de manière à vivre serein

Les mégalithes du futur sur le site officiel de la vallée des saints

En 2008, un jeune cadre bancaire et un philosophe se lancent un pari fou : construire une île de Pâques en Bretagne. L’idée était de permettre un essor touristique, économique et culturel en Bretagne. Pour cela, il décide de sculpter des Saints dans d’immenses blocs de granite. J’ai trouvé le projet enthousiasmant. Je me demande souvent “Comment redynamiser les campagnes ?” ou “Comment rendre attractif un lieu qui ne l’était pas ?”. Ce projet est un super exemple. 

Citation de la semaine 

“Hippocrate, après avoir guéri bien des maladies, tomba malade lui-même et mourut. Alexandre, Pompée, Caïus César, après avoir tant de fois détruit de fond en comble des villes entières et taillé en pièces une bataille rangée de nombreuses myriades de cavaliers et fantassins, finirent eux aussi par sortir de la vie” 

Marc Aurèle veut dire qu’il est dans notre nature de mourir, aussi il est vain de résister. Chacun, y compris les plus grands, connaît ce sort.  

L’exercice de la semaine : 

J’ai toujours eu envie de vous faire participer à la newsletter NovaHuma…

Et j’ai eu une idée. 

Il y a un exercice que j’ai envie de faire cette semaine.

C’est d’écrire mes 28 leçons de vie à 28 ans. 

Le concept est simple : cela consiste à extraire les 28 leçons de vie que j’ai retenues après ces 28 années passées sur notre planète bleue. 

Je pense que c’est un excellent exercice pour prendre du recul sur sa vie. Apprendre sur soi-même. C’est aussi un excellent outil de transmission des leçons de vie qui vous anime, par exemple à vos enfants. 

De plus, je suis intimement persuadé que chacun a du bon à transmettre.

A la fin du 3ème confinement, le moment me semble particulièrement opportun pour faire le point. 

Voici une idée de la manière dont l’exercice peut être fait : 

  1. Listing en “vrac” de toutes les leçons et principes qui vous viennent en tête pendant 90 minutes. Je me suis retrouvé avec une liste de 60 leçons. 
  2. Une période d’une heure d’élagage pour sélectionner les X leçons les plus importantes.
  3. Un travail d’écriture qui consiste à transformer chaque leçon en un titre et un développement de ce qu’elles représentent.

Cet exercice vous tente ? Je vous propose de me le partager. 

Envoyez moi vos X leçons de vie à X ans à l’adresse jean-baptiste@novahuma.com avant vendredi soir minuit.

J’ajouterai un lien vers votre travail dans ma prochaine missive (en même temps que mes 28 leçons de vie). Dans l’email, précisez moi si vous voulez le faire anonymement ou pas ou si vous êtes d’accord pour que je publie votre travail sur mon site 🙂

Adresse e-mail non valide

Jean-Baptiste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page